Première commission Actu : Visite de la Maison de Métropole Lyon 3/6

 

Le 13 décembre après-midi, nous avions tous (les trois commissions) rendez-vous 56 avenue Foch, à la Maison de la Métropole du 3ème et du 6ème arrondissement de Lyon.

Tous les élus étaient réunis pour découvrir les missions de ces Maisons auprès des habitants.

On a ainsi découvert les activités qui étaient menées autour de la Protection de l’Enfance, du handicap et de la Protection Maternelle Infantile (PMI).

Ce qui nous a le plus marqué, c’est que nous connaissions la plupart des métiers : puéricultrice, médecin, sage-femme, éducateur spécialisé … Mais nous ne savions pas qu’ils pouvaient tous être exercés dans un même lieu.

Nous ne connaissions pas non plus l’étendue des aides existantes, accessibles et gratuites pour tous.

 

Au cours de l’après-midi, nous avons été répartis en 3 ateliers : Protection de l’Enfance, Handicap et PMI et des professionnelles ont pris le temps de tout nous expliquer et de répondre à nos questions.

Elles étaient très claires dans leurs explications, très précises, et nous ont écoutés très attentivement.

Les questions abordées rejoignaient nos thématiques de travail en commission.

Concernant le handicap, nous avons découvert les différents types de handicap et les dispositifs conçus pour aider les personnes dans leur vie de tous les jours.

Pour la PMI, nous avons retenu que c’était la prévention qui était privilégiée pour éviter que les enfants ne tombent malades ou détecter leurs problèmes. C’était l’atelier le plus amusant : on a pu se mesurer, faire des tests de vision, voir comment faire une pesée.

En atelier protection de l’Enfance, on a appris la définition du danger et de la maltraitance et les aides mises à disposition pour changer les situations en cas de difficultés familiales.

Au final, on a compris qu’il existait plein d’aides, et beaucoup de métiers de proximité, et qu’on ne le savait pas assez. Que ces lieux nous étaient ouverts et qu’on pouvait y trouver de l’aide lorsqu’on est démuni.

Maintenant, si on est témoin ou victime, on saura comment réagir !

 

Laisser un commentaire